À propos

Ce carnet de thèse en cours de construction a comme objectif de rendre compte de l’évolution de ma thèse qui porte sur les modalités d’exposition des œuvres d’art issues des nouveaux médias. Ces œuvres, qui peuvent avoir des caractéristiques comme l’interactivité, la variabilité ou être éphémères, ont longtemps posé de nombreux problèmes, d’ordre divers, aux institutions muséales et, telle est ma conviction, demandent de nouvelles stratégies d’exposition. Au travers de l’analyse d’expositions qui ont eu lieu en France, en Allemagne et aux Pays-Bas depuis une trentaine d’années, cette recherche investigue les nouvelles stratégies curatoriales qui ont récemment été développées dans le cadre de l’exposition de ces œuvres. Elle s’intéresse également aux transformations profondes que ces stratégies d’exposition engendrent dans les institutions en charge de la monstration d’œuvres d’art.

L’objectif de ce carnet de thèse est donc de rendre compte de l’évolution de mes interrogations théoriques et pratiques, de partager des réflexions innovantes, d’échanger sur l’actualité des expositions et des publications sur le sujet et de rendre accessible une partie des données liée à cette recherche. Des notes de lectures, des comptes rendus d’expositions et de colloques, ainsi que des chapitres et des articles liés à la thèse en cours seront ainsi publiés dans un intervalle régulier. Soucieuse de privilégier une déontologie du libre accès, je souhaite par ce moyen rendre accessibles les données produites dans le cadre de ma thèse, les retranscriptions des entretiens que j’ai effectués avec des artistes, des commissaires d’exposition, des conservateurs de musées, des critiques d’art, etc. ; enfin, rendre accessibles des résultats d’exploitations statistiques faites sur une partie de mon corpus.

L’enjeu de ces publications est double : d’un côté, elles permettent à mes pairs d’avoir accès aux informations produites dans le cadre de ma recherche, de nourrir leur réflexion de commenter mes hypothèses et par cela de faire avancer les miennes. D’un autre, ouvrir ce carnet me permet de publier des résultats, même intermédiaires, et par cela de protéger la propriété intellectuelle de mon travail. Publié à la fois en français et en anglais, ce carnet contribuera à faire le lien entre l’actualité de la recherche française sur des thématiques liées aux nouveaux médias et aux théories de l’exposition et l’actualité de la recherche anglophone sur les mêmes objets. Le public visé est donc un public international de chercheur mais également de professionnels travaillant dans ou avec des institutions muséales ainsi que des artistes.

À propos de l’auteur

Après des études en histoire de l’art effectuées en Allemagne et aux Pays-Bas, Carlijn JUSTE suit un doctorat au CEAC sous la direction de Véronique Goudinoux et d’Ann-Sophie Lehmann de l’Université de Groningen. Sa recherche interroge les modalités d’exposition de formes d’art numériques et interactives dans un contexte muséal.

Si vous avez des commentaires, ou ajouts, si vous souhaitez collaborer, critiquer, réclamer ou encore si vous êtes détenteur de droits d’auteur contacter moi : carlijn.juste@gmail.com