Débats autour de l’exposition d’œuvres d’art issues des nouveaux médias : analyse de la « Crumb Network mailing list » (2001-2018)

14 mars 2019, 6e journée des doctorants du CEAC, ED SHS, Villeneuve d’Ascq

Résumé de la communication

Ma recherche doctorale porte sur les moyens d’exposition d’œuvres d’art dites nouveaux médias, des œuvres qui sont à la fois numériques et interactives. Elle examine comment les espaces d’exposition, musées ou centres d’art contemporain s’adaptent sur un plan physique, conceptuel et administratif aux spécificités des ces œuvres.

Le CRUMB Network (Curatorial Resources for Upstart Media Bliss) est un réseau professionnel, dédié aux différents métiers lié à l’exposition d’œuvres d’art issue des nouveaux médias. Fondé en 2000 ses actions évoluent autour de la mise en lien des acteurs du milieu , d’animation de discussions, d’organisation de colloques et de workshops professionnels, etc. Depuis 2001 le réseau anime une « mailing list », soit un espace de discussion et de débat privilégié dans lequel ses membres (des conservateurs d’exposition, des artistes, des critiques d’art, etc.), échangent sur des sujets d’actualité dans le domaine.

Depuis la création de la liste de diffusion, les discours autour des modalités d’exposition des œuvres d’art issue des nouvelles technologies ont sensiblement changés. L’analyse de ce corpus large d’environ 7500 e-mail et 1000 auteurs différents à l’aide d’une quantification des données textuelles et d’une analyse de réseau permettra de reconstruire des évolutions thématiques, d’identifier des acteurs du réseau et d’analyser les dynamiques de leurs échanges. Quel sont les sujets qui animent la communauté à quel moment ? Pourquoi et comment changent-ils durant ces 18 dernières années ? Telles sont quelques-unes des questions que je pose dans mon étude et que je souhaite soulever dans mon intervention.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.