Installation d’une exposition d’art issue des nouveaux médias

Stage d’observation de l’installation de l’exposition Panorama 19 du Fresnoy – Studio national des arts contemporains

Lors d’un stage d’observation de deux semaines au Fresnoy – Studio national des arts contemporains j’ai pu suivre la mise en place de l’exposition Panorama 20 (22 septembre au 30 décembre 2018) et suivre les différentes équipes dans leur travail, scénographe et commissariat, équipe technique, audiovisuel, ingénieur lumière… Cela m’a donné une compréhension plus intime du fonctionnement et des méthodes de travail au sein de cette institution, de ses contraintes spatiales et techniques.

Les expositions Panorama sont les expositions des étudiants du Fresnoy. L’exposition Panorama 20 contenait 52 œuvres dont 24 des étudiants en première année qui produisent généralement des films et 24 étudiants en deuxième année dont le travail se tourne vers des installations numériques, plus trois œuvres des artistes invités, Gao Bo, Thierry Fournier, Art Orienté Objet (Marion Laval-Jeantet et Benoît Mangin) et Julien Maire. Les oeuvres sont toutes des productions du Fresnoy, créées l’année précédente spécifiquement pour l’exposition dans la salle d’exposition du Fresnoy. Les œuvres sont terminées et présentées au jury en juin puis ils sont éteintes pour la pause d’été. En septembre les œuvres sont rallumées, la scénographie terminée pour une présentation au grand public. Parfois des dispositifs sont ajoutés pour adapter les œuvres à une présentation au public comme un dispositif anti-vol pour l’œuvre Plague, jeu vidéo, de Damien Jibert.

Une étape importante de ce travail est le contrôle du bon fonctionnement des œuvres. Pour cela elles sont allumées et testées. Des protocoles d’allumage et d’extension sont créés, qui permettent aux équipes de surveillance, qui sont également en charge de la maintenance et de l’allumage quotidienne des œuvres, d’allumer et d’éteindre l’exposition. Ces protocoles contiennent également des solutions pour des problèmes que ces œuvres peuvent fréquemment avoir et des numéros de contacts de l’artiste et des principales personnes qui ont contribué à la production et qui sont susceptibles de pouvoir aider si l’œuvre rencontre un malfonctionnement. Si les œuvres ne fonctionnent plus comme prévu les techniciens du Fresnoy cherchent une solution en appui des artistes et des ingénieurs ou chercheurs qui ont collaboré à la création des œuvres. Certaines œuvres, avant tout les œuvres des artistes invités qui ne sont pas présentées au jury, sont terminées juste avant l’exposition par les artistes et les équipes techniques.

Pour chaque exposition Panorama, des cimaises sont installées, et le réseau électrique est adapté, des lumières sont installées suivant les besoins des œuvres. Pour cela le Fresnoy emploi des intermittents du spectacle qui travaillent pour beaucoup aussi pour des représentations de spectacle vivant.

Ce stage d’observation a donné lieu à l’écriture d’un article qui est en cours de publication. Je remercie tout particulièrement Stéphanie Robins, Tierry Maes, Pascale Pronnier et tout l’équipe du Fresnoy de m’avoir accueilli et d’avoir permis


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.